race

Adopter un chiot

Adopter un chiot

Ilustration pour un calendrier 1953 par Frances Tipton Hunter d’un petit garçon avec des chiots qui ressemblent au West Highland Terrier et des chiots épagneuls.

 

Accueillir un chien chez soi n’est pas une décision à prendre à la légère. Un chien ne se prend pas (que) sur un coup de cœur. Et encore moins parce que c’est la mode ! Résistez aux frimousses craquantes dans les vitrines des animaleries ! vous devez vous assurer que vous vous êtes posé les bonnes questions :

  • Avez-vous du temps à consacrer à un chien ? Êtes-vous suffisamment disponible pour le rendre heureux ?
  • Quel est l’usage principal que vous réservez à ce chien ? Familial, garde (les deux étant difficilement compatibles quoi que prétendent certains), travail, concours de beauté, chasse…
  • Dans quel espace vivez-vous ? Un grand chien n’est pas concevable en appartement… Même un petit chien aura du mal à s’épanouir dans une studette. Sauf bien sûr si vous dipsosez au minimum de plusieurs heures par jour pour lui permettre de se dépenser.
  • Réfléchissez également à vos capacités physiques (état de santé, force) : êtes-vous réellement capable de vous opposer à la puissance d’un Labrador ou d’un Rottweiler quand il a décidé de prendre le contrôle de la situation…
  • Chien de race ou croisé ? Un chien de race croisée (plus communément appelé bâtard) sera un compagnon tout aussi sympathique et attachant qu’un chien de race… Et coûtera moins cher à l’achat. Par contre il sera plus difficile de prédire à quoi il ressemblera une fois adulte.

Avant de vous lancer, il vous faudra aussi cerner vos aspirations. Décidez si vous souhaitez adopter un chien mâle ou femelle, un jeune chien ou un chien adulte ou la race de chien qui vous correspond le plus

Aussi, après avoir déterminé le type de chien qui correspond le mieux à votre style de vie, reste à savoir où trouver le meilleur compagnon, à quel moment et dans quelles conditions.